• Accueil

Prochaines rencontres...



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps des Archives

MUCEM - MARSEILLE

En partenariat avec l’Institut National de l’Audiovisuel (INA)  

 

En cette période électorale, la nouvelle saison du Temps des archives explore la question de l’engagement.

À travers des images et des sons issus du fonds de l’INA, et en présence de grands témoins invités, ce cycle de rencontres nous invite à rembobiner le cours de l’histoire, – et même la plus récente ! –, afin de mieux comprendre notre façon de vivre et de faire la politique aujourd’hui.

Ces quatre rendez-vous, qui auront lieu avant et après les deux tours des élections présidentielles, s’intéresseront particulièrement au thème de l’abstention (le 11 mars), à l’engagement des nouvelles générations (16 mars), au rôle des médias (3 mai), et à celui des réseaux sociaux (13 mai). 

                              

Télécharger le programme

Note d’intention par Hervé Brusini

Le Temps des archives s’engage...

 « S’engager ! » Ce qui était, il n’y a pas si longtemps, une injonction militaire ou la proclamation d’un chanteur en rupture de ban, est aujourd’hui devenu comme un appel du temps. Une sorte d’exigence de clarification générale, une envie de renouvellement du débat démocratique. Au moment où la loi sur la liberté d’expression vient de fêter ses 140 ans, le Temps des archives propose justement d’explorer la question de l’engagement. Plus que jamais une nécessité dans la perspective du choix présidentiel qui s’annonce et dans le contexte paradoxal de records historiques d’abstention aux dernières élections. Cela, au grand dam des sondeurs eux-mêmes qui s’avouent souvent incapables d’évaluer avec précision cette défection des citoyens-électeurs. 

Les temps sont bel et bien au paradoxe, à la confusion : on entend hurler qu’ « on ne peut plus rien dire », alors que la parole politique n’a jamais été aussi violente dans l’espace public ! On s’interroge sur les limites de la liberté d’expression, la responsabilité des éditeurs et celle des plateformes, la mise en place de règles de modération…

L’engagement tant souhaité est en fait partout. Il peut se cacher au fond de la poche. Via le smartphone ou l’ordi, on mesure « l’engagement numérique » des internautes. C’est même à présent un objectif des plateformes, GAFAM ou pas, qui souhaitent obtenir l’engagement le plus fort possible. Et l’injonction par la séduction ou tout autre moyen avouable ou pas, est de tous les instants. Réseaux sociaux aidant, l’engagement s’est démultiplié. Il était le fait d’un choix citoyen, individuel et relevant de la sphère privée, il est maintenant également le fait d’une communauté, plus ou moins importante, qui s’exprime dans l’espace public. 

Alors, oui, en 2022, « Le Temps des archives » s’engage à tenter de voir clair, en explorant cette question cruciale en quatre épisodes. Avec l’engagement de prendre le temps du recul et du décryptage, à l’aide des archives de l’INA.

Télécharger l'historique du Temps des Archives

Autres rencontres 2020 - 2022

Teri Wehn Damisch : Un dialogue transatlantique des arts

du 13 au 16 avril 2022

 

Cette première rétrospective en France
 de l’œuvre de la réalisatrice et productrice franco-américaine Teri Wehn Damisch prendra la forme
de trois journées et demi de projections, en sa présence, accompagnées de débats, de rencontres et d’une installation constituée de rushes et d’extraits inédits.

Venant de New York, Teri Wehn Damisch intègre au début des années 1970 le Service de la recherche de l’ORTF, à l’invitation de Pierre Schaeffer. Par la suite, elle deviendra productrice déléguée
 sur Antenne 2, où elle concevra des émissions
sur l’art et la culture. Elle y produit notamment
 Zig Zag, une émission mensuelle, qui favorisera ses dialogues entre les arts. En phase avec les grandes expositions de son temps, elle conçoit la série documentaire Ping Pong, qui lui permettra de faire fructifier sa culture transatlantique. À partir des années 1980, elle signe ses documentaires en tant que réalisatrice : face au monde de la photographie, du cinéma et de l’art (André Kertész, Michael Snow, Robert Morris, Luciano Fabro, Alexandre Trauner), elle fait à nouveau preuve de son talent de la rencontre. Parmi ses portraits parisiens figurent plusieurs films dédiés à des femmes artistes ou intellectuelles, souvent originaires, comme elle, d’autres cultures : Sonia Delaunay, Gisèle Freund, Julia Kristeva. Les films sur l’architecte canadienne Phyllis Lambert ou sur l’ethnologue Françoise Héritier témoignent également d’un sens aigu de l’altérité.  

Cette œuvre protéiforme n’a cessé de tendre
 des passerelles entre les arts et les médiums (cinéma, télévision, photographie, peinture, architecture, histoire de l’art) et entre les pays (États-Unis, Italie, France, URSS, Allemagne). Certaines de ses productions télévisuelles, notamment celles tournées sur les premières expositions du Centre Pompidou (p.e. Ping Pong dès 1977), n’ont pas été vues depuis leur première diffusion et ont été restaurées par l’INA.

Les projections seront accompagnées par des interventions de chercheurs et chercheuses et de professionnels et professionnelles du monde de l’art, du cinéma et de la filière audiovisuelle, permettant
de contextualiser ce travail. La rétrospective sera également l’occasion de valoriser les fonds d’archives écrites et photographiques que Teri Wehn Damisch a déposé à l’INA et au Centre Pompidou (Bibliothèque Kandinsky).

 

Télécharger le programme

 

 


Europe et viralité médiatique

Vendredi 8 avril 2022

https://maison-schuman.uni.lu/2022/03/17/europe-and-media-virality/

Cette journée d’études est co-organisée par le C2DH de l’université du Luxembourg (axe EHI), le laboratoire Sic.Lab Méditerrannée de l’Université Côte d’Azur, le projet ANR CROBORA (UCA, Sic.Lab), et le projet FNR HiVi (C2DH, UL).

Maison Robert Schuman (https://maison-schuman.uni.lu/)

21, Place Sainte Cunegonde L-1367 Luxembourg

Télécharger le programme


« Punk is not dead » Une histoire de la scène punk en France (1976-2016)

Bérurier Noir


vendredi 11 mars 9H30 - 18H : Petit auditorium de la BnF

samedi 12 mars 10H30 - 17H : Espace Icare - Issy les Moulineaux

 

Télécharger le programme :

 


 

CONFERENCE

L’INA et les Archives nationales ont le plaisir de vous inviter à la conférence organisée dans le cadre de l’exposition Filmer les procès, un enjeu social :

 

Exposition Filmer les procès Archives Nationales

 

D’autres images : Regards croisés sur les procès filmés à travers les collections de l’INA

Par Louise Testot-Ferry

Lundi 13 décembre 2021, 18h

Dans le cadre d’une « carte blanche à l’INA », Louise Testot-Ferry analysera le renouvellement de l’iconographie judiciaire au travers des procès filmés. Elle reviendra notamment sur les affaires du sang contaminé, de Klaus Barbie, de Paul Touvier, ou d’AZF pour mettre en avant l’intérêt de croiser les fonds audiovisuels des Archives Nationales et de l’INA. La complémentarité de ces archives, offrant une multiplicité de points de vue à l’intérieur comme à l’extérieur de la salle d’audience, vient ainsi nourrir une histoire renouvelée des relations entre l’institution judiciaire et la société.

  

Louise Testot-Ferry, doctorante et enseignante en histoire du droit et des institutions à l’Université Toulouse 1 Capitole, membre du CTHDIP, est chercheuse associée à l’Institut National Audiovisuel.

Lieu : Archives nationales, Hôtel de Soubise (salon Ovale), 60 rue des Francs Bourgeois - 75003 Paris

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles, sur présentation du passe sanitaire

Informations : inatheque@ina.fr

Toutes les séances pourront être vues en différé sur la chaîne You Tube des Archives nationales  sur SoundCloud et sur France Culture.

 


 

COLLOQUE

13 décembre 2021 : Colloque « 40 ans après l’instauration de l’état de siège en Pologne : de la solidarité, hier et aujourd’hui »

 

 

Association France Pologne, Palais du Luxembourg. Programme et inscriptions ici.

 

Avec des images d’archives de l'INA présentées par Mileva Stupar, directrice des Patrimoines et commentées par Ania Szczepanska, maîtresse de conférence, réalisatrice, auteure de "Une Histoire visuelle de Solidarnosc"

 

 

 

 


 

Vendredi 8 octobre de 11H30 à 13H

Les 24e Rendez-vous de l'histoire de Blois

 

PROGRAMME COMPLET :

 

 

 


 

 

Lundi 11 et mardi 12 octobre

 

Journée d'étude : Guy Hennebelle, critique, cinéma, politique

 

TELECHARGER LE PROGRAMME

 


Jeudi 14 et vendredi 15 octobre

 

El Noticiero ICAIC : una fuente sobre/de/para la historia

 

TELECHARGER LE PROGRAMME

 

 

 


 

Participez à la Journée d'étude du jeudi 10 juin consacrée à la place de la photographie dans les logiques de documentation en contexte médiatique (programme ci-après) et à ces métiers, massivement féminins.

Organisée en visio, avec le soutien du CEAC et de l'IHRIS de l'université de Lille, l'Institut Pour la Photographie des Hauts de France et l'INA nord, détails et inscriptions ici:

https://www.institut-photo.com/event/iconographe-et-documentaliste/

 

 


 

 

 

 

Prière d'écouter : Le désir de belle radio aujourd'hui / la fiction

jeudi après-midi 20 mai et vendredi 21 mai 2021

Colloque en ligne organisé par l’EA 1573 de l’université Paris 8 (Éliane Beaufils) et le laboratoire Rirra 21 de l’université Paul-Valéry Montpellier 3 (Pierre-Marie Héron, Florence Vinas-Thérond) en partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel (INA)

Lien d'accès : https://zoom.us/j/94118431711?pwd=KzZjakpTK0hTc1FSRzJQY2hwUFBjZz09

Programme ci-joint.

La radio est un média souvent minoré et un terrain de création peu exploré alors que, suivant une étude récente, elle reste le média préféré des Français. Où en est aujourd’hui le désir de belle radio aujourd'hui, dans le domaine de la fiction ? Au moment du Festival Longueur d’ondes 2020, un manifeste des Sons Fédérés alertait sur les dérives industrielles de la production sonore en ligne, liée à la montée en puissance des intérêts d’argent dans le secteur des podcasts audio. Les Sons Fédérés dénonçaient, chez les acteurs de ce nouveau marché, « une récurrente méconnaissance de l’histoire de la radio et des expressions sonores les plus diverses », et, dans les productions de leurs studios, une « standardisation des formats d’écriture sonore au profit d’une manière de raconter des histoires centrées sur une voix narrative (storytelling promu par le podcast nord-américain) », qui contribue à une « standardisation de l’écoute ».

Pour prendre du recul (les vingt dernières années) et mettre les choses en perspective, le colloque des 20-21 mai prochains a choisi d'associer à des interventions d'universitaires et de l'Ina, l'approche de producteurs, réalisateurs, auteurs de fictions radiophoniques en France et au-delà, oeuvrant à/pour France Culture (le plus grand producteur français), France Inter, Arte Radio ou des radios associatives produisant de la fiction, et, en Belgique, l'Atelier de création sonore radiophonique (ACR) et la RTBF. Il reviendra sur certaines écritures, leur mise en scène radiophonique, ainsi que sur les modes de production et de diffusion des créations.

 

 


 

23 mai 2021, Projection « Simone Veil : écouter et entendre sa voix », Mémorial de la Shoah 14h30 en ligne

Intervenant·e·s : Catherine Gonnard, chargée de mission documentaire INA, Dominique Missika, écrivaine et éditrice, Olivier Rozenberg, enseignant et chercheur à Sciences Po , Léa Veinstein, philosophe et écrivaine. Animée par Serge Moati, journaliste et écrivain.

Simone Veil a très tôt témoigné de son expérience concentrationnaire, et ceci tout au long de son existence. Comment le récit de son témoignage s’est-il élaboré au fil des grandes étapes de sa vie et comment celui-ci a-t-il été reçu et entendu au regard de l’évolution du contexte historiographique et mémoriel de la Shoah ? De nombreux documents sonores et audiovisuels nous permettront de faire résonner la force et les nuances de la voix de Simone Veil, et de dessiner les contours de son engagement inlassable pour la transmission de l’histoire et de la mémoire de la Shoah. 

Informations : https://billetterie.memorialdelashoah.org/fr/evenement/simone-veil-ecouter-et-entendre-sa-voix

 


 

26 mai : Journée d’étude « Documents et données : L'université à l'ère de la transition numérique » de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - en ligne 

Avec une intervention de Jérôme Thièvre, responsable au R&D au dépôt légal du Web : « L’archive augmentée : cohérence et continuité des collections à l’INA »

 


 

Du 4 au 6 juin : Festival de l’histoire de l’art de Fontainebleau : Table ronde Qui est l'objet du plaisir ? Regard masculin et alternatives féministes

5 juin 2021 : 15h00 - 16h30 Château de Fontainebleau - Quartier Henri IV - Grande Salle

De l’œil du peintre, du réalisateur, à celui du spectateur, le corps des femmes a souvent été construit comme un objet de plaisir pour le regard masculin. Cette table ronde se propose d’explorer le concept de « male gaze » (« regard masculin ») forgé par la critique Laura Mulvey, qui dissèque la sexualisation des corps féminin au cinéma. Elle entend aussi revenir sur le détournement de ce regard par les artistes femmes, et les diverses manières de construire l’expérience du plaisir qu’elles ont su construire, hors de la sexualisation des corps féminins.

Intervenants : Ariane Temkine (INHA)Catherine Gonnard (INA)Ewa Lajer-Burcharth (Harvard University)Kate Ince (University of Birmingham)Teresa Castro (Université Sorbonne Nouvelle)

Crédit photo : Alice Guy Blaché, Madame a des envies, 1906 (c) Gaumont

 


 

Du 16 au 23 juin : Colloque de Cerisy : « Edgar Morin, le siècle »

Le 8 juillet prochain on célèbrera le centième anniversaire d'Edgar Morin. Cet événement est une belle occasion pour revenir, au cours d'un colloque consacré à l'ensemble de son œuvre, sur un itinéraire atypique, une pensée non-conformiste, et des engagements souvent pionniers. Avec une soirée de projection d’archives INA le 17 juin, animée par Pascal Ory.

Journée d’études « Michel Butor et la radio » - Université Paul Valéry Montpellier 3

Vendredi 23 avril 2021 – en ligne

Organisée par Pierre-Marie Héron (programme "Littérature et nouveaux médias", RIRRA 21) et Patrick Suter (Université de Berne, Suisse).

Michel-Butor-Colloque-avril-2021


 

Colloque « Les Archives audiovisuelles de la littérature » - Université de Montréal

Les après-midi des 14, 15 & 16 avril 2021 – en ligne

L’audiovisuel fait aujourd’hui partie intégrante du patrimoine littéraire. À l’heure où la circulation de la parole des écrivains ne se restreint plus au support écrit, les productions audiovisuelles s’imposent en tant que vecteurs de connaissance et opérateurs de patrimonialisation. Pourtant, la diversité matérielle et générique de ces sources ainsi que l’éclatement des lieux de conservation soulèvent de nombreuses questions, dont celle (non la moindre) de la définition et de l’étendue du concept d’archive littéraire.

Voir le programme >>

 


 

Journée d’études « Les Fonds iconographiques et audiovisuels de la Reconstruction en France (1940-années 1960) »,

avec l’École Nationale Supérieure d’architecture de Versailles et les Archives nationales

08 avril 2021 – en ligne

La journée d’études abordera ce que les fonds iconographiques et audiovisuels véhiculent en termes d’informations, tels que les matériaux et la matérialité, la promotion de la Reconstruction, la circulation des modèles étrangers, etc.

 


 

« Les Gauches et l'audiovisuel dans les années 1980 »,

séance du séminaire Culture et communication : la culture à la télévision, avec le Comité d'histoire du ministère de la culture:

11 mars 2021 – 16h à 19h – en ligne

Séminaire organisé par Evelyne Cohen, Professeure émérite des Universités Histoire contemporaine.

 

Intervenants : Laurent Martin, professeur d’histoire à l’université de Paris 3 Sorbonne-Nouvelle : « Les socialistes et l’audiovisuel dans les années 1980 » ; Olivier Roger, chargé de mission auprès de la ministre de la Culture : « Le clivage droite/gauche face à la privatisation de l’audiovisuel » ; Noé  Wagener, professeur de droit public, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, « L’invention du droit à la communication » ; Laurent Fleury, professeur de sociologie à l’Université de Paris : « Jack Ralite et l’audiovisuel »   

Inscriptions et informations : comitehistoire@culture.gouv.fr

 


« L’INA en temps de crise sanitaire »

Webinaire organisé dans le cadre de la semaine des Arts et des Médias de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

Diffusion à partir du 10 mars 2021 - en ligne : https://nouvellenormalite.artsetmedias.fr/

Avec Anne Pavis, Antoine Bayet et David Doukhan

 

 

 


WEBINAIRE ICA INA : « Datasprint à l’INAthèque : retour sur une expérimentation »

Lundi 8 juin, 18h00, en live sur le Facebook de l'ICA

 

Dans le cadre de la Semaine Internationale des Archives 2020, l’INA propose un webinaire consacré aux formats innovants de valorisation scientifique des archives. Le webinaire « Datasprint à l’INAthèque : retour sur une expérimentation » reviendra sur un événement organisé en décembre 2019 au centre de consultation des archives de l’INA, avec un petit groupe d’étudiants et de chercheurs. Comment valoriser les archives et les adapter aux nouveaux usages académiques, à l’heure des digital studies ?

 

Le webinaire sera animé par Claude Mussou (responsable de l’INAthèque), Géraldine Poels (responsable de la valorisation scientifique des collections de l’INA) et Romain Bigay (doctorant à l’Université Paris Nanterre, chercheur associé à l’INA) et modéré par David Iglésias (ICA).

 

webinaire ICA Ina formats innovants de valorisation scientifique des archives

 


 

Le colloque " le goût de l'archive audiovisuelle à l'ère numérique " initialement prévu le 5 et 6 mars est reporté.

De nouvelles dates seront annoncées prochainement.

 

 

Colloque organisé par l’INA, l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, l’Université du Luxembourg et l’Université Rennes 2

Lieu: Auditorium de l’INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Entrée libre sur inscription: inatheque@ina.fr [indiquer en objet: “inscription colloque archive AV”]

Informations et programme : https://inatheque.hypotheses.org/16785

 

 


 

Journée d’études

Des histoires d'art en relation et en contexte : l'entretien audiovisuel

5 mars 2020 / 9H30 - 18H Galerie Colbert, Institut national d'histoire de l'art INHA

 

Télécharger le programme :